Once Upon a Dream

Veuve Clicquot Ponsardin

2010
 
 1
 2
 3
 4
 5
 6
 7
  Scénario   Crédits   Bonus
© Photo Felipe Ribon
© Photo Felipe Ribon
© Photo Felipe Ribon
© Photo Felipe Ribon
© Photo Felipe Ribon
© Photo Felipe Ribon
© Photo Felipe Ribon
Conçue pour l'Hôtel de Marc, qui accueille à Reims les invités de Veuve Cliquot souvent épuisés par le décalage horaire, Once upon a dream est une chambre idéale pour récupération-resynchronisation rapide ou simples nuits bercées de rêves paisibles. Une unité  de sommeil, entre conte de fée et home cinema, qui reprend les études physiologiques testées et mises en place par les services de malades du sommeil afin de guérir les insomnies chroniques. Un clin d'oeil à l'histoire puisque la veuve Cliquot était elle-même une insomniaque notoire.

Basé sur le travail du Docteur Alain Nicolas, responsable de l'Unité d'Exploration Hypnologique du CH Le Vinatier à Bron (Lyon), Once upon a dream devient donc un voyage vers le meilleur des rêves. Un voyage à vivre seul, car malheureusement, selon le Docteur Nicolas qui s'intéresse en particulier à l'influence du sommeil sur le psychisme et les fonctions cognitives, "on ne dort jamais parfaitement synchronisé à deux"... Une histoire aux chapitres successifs dont les rebondissements sont les différentes phases prévues pour préparer le corps à l'abandon du sommeil.

Chapitre 1 :
fermeture automatique du rideau, le spectacle peut commencer. Isolé visuellement, le dormeur prépare son écran mental à la production de rêves.
Chapitre 2 :  Baisse de la température générale de la pièce de 2° pour atteindre 19°.
Chapitre 3 : d'un frôlement, l'utilisateur déclenche le déclin progressif de la lumière grâce à la plante suspendue au-dessus du lit comme une réminiscence du Bois Dormant protégeant la Belle. En quinze minutes, la lumière passe de 100 Lux à 0.
Chapitre 4 : Pendant cette phase de quinze minutes, une émission de bruit blanc vient isoler phoniquement le dormeur des nuisances extérieures. Ce ronronnement créé à partir de la somme de toutes les fréquences audible est utilisé pour plonger certains patients dans un État Non Ordinaire de Conscience (ENOC). Le cerveau bloqué sur cette fréquence neutre, le corps à température idéale, la nuit peut commencer.
Chapitre 5 : Réveil. La température remonte de 2 degrés. La lumière passe de 0 à 1000 Lux en quinze minutes.

La vie diurne peut reprendre son cours.
Date : 2010
Client : Veuve Clicquot Ponsardin
Matériaux : Bois, mousse à mémoire de forme, tissus, verre, plante, LEDs, convecteur, haut-parleurs...
Partenaire scientifique : Alain Nicolas (Spécialiste des troubles du sommeil)
Artistes associés : Scénocosme
Production (Paris) : Eva Albaran&Co
Production (Milano) : Projecto Bianco / Beyond The Line
Liste des raccourcis clavier

Image suivante Image précédente Projet suivant Projet précédent
SAfficher / masquer le scénario CAfficher / masquer les crédits BAfficher / masquer les images bonus VAfficher / masquer la vidéo
spacebarAllumer / éteindre la lumière