Dernier Domicile Connu

AD Intérieurs 2017

Dernier Domicile Connu

« Si je me retirais du monde aujourd'hui, de son agitation et de sa fureur, c'est ici que je voudrais vivre. Ce serait mon dernier domicile connu... »Dernier domicile connu semble concentrer tout l'univers esthétique et conceptuel de Mathieu Lehanneur, en un seul lieu. Le designer nous livre ici un espace de vie idéal, sorte de refuge contemporain d'un ermite esthète et collectionneur, qui fuirait honneurs et vanité. Du silex à l'intelligence artificielle, du minéral au vivant, cette installation combine savoir-faire, trésors et science et restitue à merveille à l'approche singulière de Lehanneur. Ici se mêlent le primitif, l'alchimie et la technologie, comme une brève histoire de notre civilisation. « Je voulais combiner la sophistication de celui ou celle qui connaît la beauté des choses et la simplicité de celui qui n'a plus besoin de rien. » La première empreinte, toute minérale, dégage une grande sophistication. Même les livres sont en pierre, comme des ouvrages déjà lus dont on n'aurait conservé que le souvenir. La palette neutre et subtile du mur de travertin Navona, du parquet Versailles et des plafonds en titane est rehaussée par des touches d'onyx rose, du marbre vert et des reflets métalliques iridescents. L'or du Feu brûle dans la cheminée. Au milieu, centre de gravité de l'espace, deux pièces de la série Ocean Memories en marbre noir Marquina créent le contraste et l'articulation chromatique de l'ensemble. Emergeant d'une alcôve, trône un lit monumental. Surprise : structure et linge de lit sont de la même essence de bouleau blond, coupé et assemblé sur mesure pour le lit, et finement tissé pour les somptueux draps italiens. « Jamais il n'a été aussi confortable de dormir dans un arbre », s'amuse le designer. La fusion du lit et du canapé opère le glissement de la chambre vers le salon. Un précieux tapis en soie et lin est dessiné tel un archipel pastel de formes libres. Des lignes libres et flottantes parcourent l'espace : ici un miroir géant aux airs de goutte de mercure en suspension, là un large fauteuil aux bras ouverts et creux est entièrement gainé de cuir. Coulant du plafond, un magnétique lustre de tubes métalliques sème le doute entre le solide et le souple... La grâce se mêle au trouble quand les yeux se posent sur un buffet de pierre grise flottant comme par magie sur une famille de délicates bulles de verre soufflé. Chez Mathieu Lehanneur, luxe, spiritualité et mondes fantastiques ne sont jamais loin ; ainsi la somptueuse et sculpturale cheminée dont les strates de marbre rappellent le coeur de l'église romane de Melle, projet emblématique réalisé en 2009, semble ouvrir un passage vers une autre dimension...
Photos : © Felipe Ribon
Partenaires : MCM - Mármores Centrais do Minho - Portugal / Arredamenti Nascimben - Italy / Chastagner - France / Tai Ping /
Cousins Sosegh Associés / Pierre Frey / Beltrami / Modular / Formica /
Carpenters Workshop Gallery / InMoov - Gael Langevin / Galerie Chenel / Thomas Humery
WORKS Maison Kitsuné, New YorkAudemars Piguet